Chevilly la Rue

La conception du projet s’est attachée à inscrire la résidence dans son environnement, sans heurt et en « couture » avec les deux morphologies urbaines du site ; le tissu pavillonnaire de la rue Bir Hackeim et les nouvelles typologies de la ZAC Anatole France.
Côté rue Arthur Rimbaud, le projet répond par une façade urbaine, organisée, longiligne et continue comme un ruban qui se déroule, afin d’offrir un front bâti cohérent à la structure de cette nouvelle épine dorsale du quartier neuf.
Côté jardin, il tente d’offrir des volumes plus morcelés et moins hauts, des bâtiments aux formes moins strictes en dialogue avec l’ensemble des pavillons du quartier ancien.
Du point de vue urbain, l’emplacement choisi pour la construction de la résidence lui confère un rôle de médiateur. A ce titre l’ensemble de l’aménagement des espaces extérieurs et volumes coté jardins constitue un paysage agréable et docile à la fois pour le voisinage de la rue Bir Hakeim mais également formant un signal d’appel, donnant l’envi de pénétrer dans le nouveau quartier.
Les matériaux choisis accompagnent ce parti : la façade rue est majoritairement composé d’enduit et métal alors que les enveloppes sur jardin sont composées de bois.

  • Programme : Construction d’une résidence sociale de 220 logements .
  • Lieu : Lot 3-ZAC ANATOLE FRANCE _ CHEVILLY LARUE , 94669.
  • Calendrier : Concours 2012.
  • Client : Valophis habitat.
  • Categorie(s) : Logements spécifiques.